Le Centre Hakki organise un séminaire sur la situation humanitaire au Yémen

 

Le magazine du Yemen – PARIS

« Hakki » Centre pour soutenir les droits et les libertés en coopération avec la Maison yéménite européenne, a organise hier Mardi 26 , dans la capitale française Paris, un séminaire sur la situation humanitaire au Yémen.

Cours du symposium qui a été dirigée par le Dr Ibrahim Adoufi en présence de l’ambassadeur de notre pays à Paris le Dr Riyad Yassin Abdullah sur la situation humanitaire dans les villes de Hodeidah et Taiz sous les  violations pratiquées par le coup d’Etat Houthi milices soutenues par l’Iran contre les citoyens et l’état actuel de la situation humanitaire face aux habitants des provinces de Hodeidah et Taiz en violation Et le rôle de la Coalition arabe dans la fourniture d’aide et d’aide humanitaire à la population de Hodeidah.

Le ministre des Droits de l’Homme, Mohammed Askar, a évoqué la situation humanitaire dans la ville de Taiz, qui souffre d’un siège étouffant depuis plus de deux ans et dont la santé et les conditions de vie se sont détériorées et de nombreux habitants de Hodeidah ont perdu la vie. Le droit des citoyens à l’utilisation de civils comme boucliers humains et la destruction des routes et des réseaux d’égouts et de l’eau coupée, en plus des raids et des arrestations contre les citoyens.

 

Le chef du centre « mon droit » pour soutenir les droits et libertés Hani Alasude, que ce séminaire est arrivé de manière proactive à la Conférence de Paris sur la situation humanitaire dans la santé Alemen..mstardha et situation tragique vivant à la lumière des hôpitaux et des centres médicaux pour convertir les casernes militaires, a également évoqué la situation de l’enfance au Yémen en cours de recrutement La milice Al – Houthi pour les enfants.

Mansour Al-Shaddadi a parlé de la poursuite des souffrances humaines et des crimes contre les civils à Taiz, les violations quotidiennes qui sont toujours en cours par la milice Huthi, en plus de la situation humanitaire due au siège imposé par les milices sur la ville.

 

Le directeur des partenariats et des relations internationales du Centre pour les secours et les affaires humanitaires du roi Salman, Yahya Shahri, a indiqué que le centre a mené 262 projets au Yémen, coûtant plus d’un milliard et 600 millions de dollars. 600 000 mines ont été saisies jusqu’à présent dans les zones libérées.

 

Dans un document sur la situation humanitaire à Hodeidah préparé par Liza albadwi (le Forum National des Droits de l’Homme) , elle a indiqué que le port de Hodeidah est le deuxième plus grand port du Yémen après le port d’Aden et très important pour sa proximité avec les compagnies maritimes internationales. .. soulignant que la milice Houthi travaille sur le pillage de l’aide humanitaire et entravé l’arrivée des secours au port et a provoqué une situation humanitaire difficile.

 

Dans le document, Al-Badawi a abordé trois questions principales: le déplacement de la population à Hodeidah, la situation économique, la pénurie d’eau et le manque d’eau, indiquant les opérations de déplacement dans le gouvernorat de Hodeidah qui ont atteint (4951) familles, la Direction de (Hawk) a dépassé (1873) les familles déplacées suivies par les zones des départements de Beit al-Faqih et de Zubaid.

 

Hakki a appelé la communauté internationale à intervenir rapidement et à fournir une aide humanitaire aux familles déplacées et au devoir de la communauté internationale de protéger la vie et la sécurité des défenseurs des droits de l’homme, des journalistes et des observateurs.

Le séminaire a rassemblé un certain nombre de représentants d’organisations de secours et de chercheurs internationaux sur la situation humanitaire au Yémen et les correspondants des médias occidentaux. Aujourdhui, Mercredi, le centre (Hakki) tiendra un stand de solidarité en coopération avec l’Organisation de la révolution yéménite à Paris, avec la participation d’un certain nombre d’organisations de la société civile et de ceux qui s’intéressent aux affaires humanitaires au Yémen.

 

  • Translated from Saba News.

Related posts

Leave a Comment